Le CCFD-terre solidaire pousse un cri d’alarme

Le CCFD-terre solidaire pousse un cri d’alarme :

Alors que les chiffres de la malnutrition sont repartis à la hausse depuis quatre ans, la crise sanitaire, qui accentue les déséquilibres économiques, sociaux et environnementaux, pourrait affamer près de 150 millions de personnes supplémentaires. Aux quatre coins du monde, nos partenaires, en première ligne face à cette crise, témoignent.

Plantée au feu rouge d’une avenue de la zone ouest de Rio de Janeiro, une gamine brandit devant les automobilistes un panneau de carton où elle a écrit : « J’échange un masque contre de la nourriture ». Sa mère, qui a récemment perdu son emploi en raison de la crise du coronavirus, a envoyé Ana Júlia neuf ans, comme ses trois sœurs et frères, quémander dans la rue pour nourrir la famille.

La photo, devenue virale, résume un drame qui frappe les plus pauvres : sous l’effet de la crise sanitaire, des millions de personnes sont en train de rejoindre les rangs des familles qui souffrent de la faim.

Alors que la crise sanitaire démultiplie les besoins de solidarité internationale et que dans le même temps, les ressources qui y sont dédiées diminuent cruellement, le CCFD-Terre Solidaire (ONG de lutte contre la faim et pour le développement agissant dans près de 70 pays), pousse un cri d’alarme :  

Après les gestes barrières, adoptons les gestes solidaires