La communion spirituelle ou communion de désir

La communion spirituelle ou la communion de désir
L’épidémie de COVID-19 empêche la célébration des messes à l’église. C’est une souffrance pour tous les chrétiens d’être ainsi privés de l’eucharistie, mais aussi de ne pouvoir nous rassembler en
communauté le dimanche ou en semaine pour vivre ce que nous sommes appelés à devenir au sein de l’Église : le corps du Christ.

Coll. Petits Traités Spirituels
La communion spirituelle se définit comme l’union à Jésus-Christ présent dans l’Eucharistie, non pas en le recevant sacramentellement, mais par un désir procédant d’une foi animée par la charité. Elle se vit dans des conditions précises et peut alors porter beaucoup de fruits.
Elle est un moyen privilégié de s’unir au Christ pour ceux qui ne peuvent pas communier corporellement : personnes âgées ou malades, qui n’ont que la messe à la télévision ou à la radio, certains handicapés et malades ne pouvant pas communier pour des raisons physiologiques, chrétiens privés de prêtre dans les campagnes …
Ce Petit Traité clarifie le sens de la communion eucharistique, et peut ouvrir des perspectives profondément libératrices et pleines d’espérance à ceux qui, n’y ayant pas accès, la désirent cependant.

A la suite de l’annonce du gouvernement concernant les mesures de confinement total les Editions des Béatitudes mettent
gratuitement à votre disposition cet ouvrage afin d’apprendre à vivre la communion de désir sans assister à la messe

Ci-dessous, accédez au PDF  – 86 pages

communion_desir-MEP2014 en entier

(quelques pages au début…patientez, descendez toujours, le texte arrive !  …)